Papotages

Comment se déroule une séance écriture ?

Aujourd’hui, je vais vous parler de ma façon d’écrire, du déroulement d’une séance, et surtout, de mes habitudes ! Dépendamment de chacun, écrire est ce qu’il y a de plus difficile ou, au contraire, facile. Pour certains, une séance dure des heures, est fluide, et au mieux, sans pauses. Pour les autres, elle sera longue à trouver, courte, et pas tout à fait fluide. D’ailleurs, il y a aussi ceux qui préfèrent écrire la journée, d’autres, le soir, et le reste la nuit. Cela dépend d’habitude et de la facilité de chacun.

En ce qui me concerne, je dirais que premièrement je suis une auteure très pointilleuse. Je peux parfois passer des heures sur une seule phrase tout ça, car elle ne sonnera pas bien à mon oreille ; oui, je suis un peu, pour ne pas dire “chiante”, très capricieuse sur ce point-là. Le pire ? Je peux même faire appel à des amis, voire mes correcteurs, et demander ce qu’ils en pensent. Et même après leur avis, je peux encore y passer des heures durant ! Pour dire combien je suis pénible sur ce point…

La nuit est synonyme de repos !

Dormir GIF by memecandyDeuxième point, je ne peux absolument pas écrire la nuit ! Bien que je dorme très peu, au grand dam de mon entourage, écrire la nuit est contraire aux règles de la vie pour moi ! La nuit est faite pour dormir un minimum syndical, faire la fête avec mes amis, voire pour rattraper les derniers épisodes de mes séries favorites, enfin, vous l’aurez compris, pour se reposer ! Alors oui… Écrire est reposant, et est libérateur pour certains. Mais pas pour moi ! L’écriture est ma passion, cependant, elle m’épuise énormément mentalement. Après une séance, je suis généralement plus vidée qu’après une séance de sport ! Il me faut donc écrire la journée pour me “reposer” le soir venu. Généralement, je commence une séance vers 6h00 du matin, après avoir pris mon premier café, et la termine vers 18h00/19h00.

Troisième point, j’ai la concentration d’une huitre (pauvre animal)… Je vous l’assure, la moindre chose peut me déconcentrer et c’est très frustrant, surtout lorsque je suis dans un de ces moments où mon inspiration a enfin trouvé une façon de sortir. C’est d’ailleurs pour ça que j’écris toujours avec de la musique dans les oreilles, pour me forcer à ne pas me laisser distraire par n’importe qui, ou n’importe quoi.

Le café est mon meilleur ami !

X Files Coffee GIF by The X-FilesQuatrième point, le café est une drogue. Je confirme ! Je peux prendre jusqu’à sept cafés par jour rien qu’en écrivant ! Celui-ci m’aide à sortir lorsque mon inspiration défaille. *cette blague*. Je pense plutôt que je suis une addicte au café, tout simplement ! Je sais, ce n’est pas bon, mais que voulez-vous, sans ça, je suis bonne à rien !

Cinquième point, et pas des moindres j’écris uniquement lorsque le moral est là, dans une situation propice. Je peux passer six mois sans écrire, car, justement, le moral n’est pas. À contrario, je peux écrire un roman entier en un mois seulement si le moral est le bon. Cela dépend donc de ma condition mentale. Là encore, certains apprécient écrire lorsqu’ils ne sont pas dans une bonne période, lorsque d’autres écrivent lorsque ça va bien.

Je dirais donc qu’écrire m’est assez difficile pour ma part. Parfois, je suis dans une bonne optique et j’arrive à écrire très facilement, et d’autres fois, je n’arrive à rien durant des mois… Cela dépend vraiment de mon moral sur l’instant T.

Et voilà pour ce qui est de mon expérience personnelle, et du déroulement de mes séances d’écritures. Et vous, si vous écrivez, quelles sont vos manies, vos habitudes ? Pour les lecteurs, qu’imaginez-vous lorsque nous sommes en séance écriture ? Vous arrive-t-il de nous voir avec une habitude particulière ?

N’hésitez pas à me dire votre expérience, votre ressenti. Après tout, nous sommes tous différents.

La semaine prochaine, je vous en dirai plus sur mon expérience personnelle sur : “comment vivre le refus d’une maison d’édition”.

Une bonne semaine à tous et à très vite !

Un commentaire

  • Sibret Aurore

    Super découverte, pour ma part j’aime bien écrire le soir et la nuit, tout comme toi j’apprécie plus d’écrire quand j’ai le moral ce qui n’est pas le cas en ce moment mais je ne décespère pas de finir un jour au moins les deux projets que j’ai en cours à l’heure actuel.
    A toi aussi bonne semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.