Découvrez les coulisses de l’écriture du roman “Une rencontre”

J’ai écrit le roman « une rencontre » en août 2017. Ce fût mon tout premier roman.  Il m’a fallu un peu moins d’un mois entre le premier jet et le mot « fin ». Dans cet article, je vous offre des précisions sur les coulisses de l’écriture de ce livre.

Quel est le résumé ?

« On se demande parfois si la vie a un sens, puis on rencontre un être qui donne un sens à notre existence. D’une intelligence rare pour son âge, Sofia perçoit la vie comme une succession d’épreuves, chacune étant plus dure à franchir. Elle a une vision du monde et de la société que peu de personnes possèdent actuellement et de fait, se retrouve rejetée par ses compères. Jeune fille aimée par ses parents et sa petite sœur, Maria, rien ne pouvait prédire ce qu’elle vivrait. Devenue réservée et solitaire après un événement tragique, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même, jusqu’au jour où elle rencontre Lauren… »

Comment recouvrer goût en la vie, quand on a tout perdu ? A-t-on besoin d’un élément déclencheur ou a-t-on seulement besoin d’une rencontre inopinée ?

 ★ Quel est le genre ?

Je le considère comme un roman d’amour malgré le contexte du livre.

Quels sont les thèmes abordés ?

Les thèmes sont multiples et ne se ressemblent pas. Vous y trouverez : de l’homosexualité, bien évidemment, mais aussi, de la maltraitance, la découverte de plusieurs relations familiales, des séparations obligatoires, de la solitude, de la souffrance, de la tolérance ainsi que de la liberté. Le tout, sous fond d’amour.

C’est certes un roman d’amour, mais rien n’est rose non plus. Comme dans la vie de tous les jours, après tout.

D’où vous est venue l’idée ?

De mon vécu, et de mon expérience. J’avais besoin d’écrire et de raconter ce que pouvaient vivre certaines femmes à travers le monde, aujourd’hui encore.

Quelles sont vos sources de recherches ?

Je n’ai eu aucune source de recherche pour ce livre. Tout était dans ma tête, par les images de mon passé.

Dans quelles conditions l’avez-vous écrit ?

L’écriture de cette histoire fut assez contraignante pour moi au niveau du mental. J’écrivais, à l’inverse de mon second, sur des plages horaires assez courtes, et je m’autorisais seulement quelques heures par jour, pas plus.

Quel genre de musique avez-vous écoutée pour l’écrire ?

Étant donné l’histoire, je n’ai écouté que deux musiques. Elles passaient en boucles, suivant les scènes en cours d’écritures. Elles furent « Christina Perri – A Thousand Years » et « Lady Gaga – Til It Happens To You ». Ce qui correspond à deux genres bien distincts. L’amour et la maltraitance/violence.

Quel est le casting ?

Aucun. Dans un souci de transparence, j’ai imaginé les traits physiques de mes personnages pour la version finale.

Une info spéciale ?

Il n’était pas prévu à la publication. À l’origine, je l’avais écrit seulement pour moi et je ne voulais pas que d’autres personnes découvrent cette histoire. C’est à la suite d’une conversation avec ma compagne que l’idée de publication a peu à peu fait son apparition.

Un bonus ?

Ce n’est pas un bonus, mais plus une anecdote du livre. À l’origine, l’histoire centrale devait se dérouler entre la France et l’Espagne, mais j’ai changé les lieux quand j’ai commencé à l’écrire. Pour une raison qui est plus de l’ordre mental qu’autre chose.

Un extrait ?!

À son geste, un frisson me parcourt la colonne vertébrale. Sentir son souffle proche de ma peau me procure des sensations jamais ressenties auparavant. Avec lui, ce n’était pas pareil. Quand il touchait ma peau, je ne ressentais jamais ce genre de choses, encore moins quand je devais m’offrir à lui. Ce n’est pas qu’il me dégoûtait, mais je savais que je devais me laisser faire, car c’était normal. Et malgré ce que m’a dit Lauren, j’ai beaucoup de mal à comprendre pourquoi tout ce que j’ai vécu n’était pas la réalité. C’est vrai, pourquoi m’aurait-il dit que tout cela était habituel, si ce n’était pas le cas ? Quel intérêt avait-il à me faire croire cela ?

Comme si elle ressentait mon questionnement intérieur, Lauren finit par resserrer un peu plus notre étreinte. Lentement, j’apporte une de mes mains à l’arrière de sa tête pour entrelacer mes doigts à sa chevelure.

— Merci d’être là pour moi et de me comprendre.

— C’est normal, Sofia. Viens, finissons de préparer tes affaires pour ton départ, me dit-elle d’une voix douce.

Où l’acheter ?

Vous pouvez acheter le roman “Une rencontre” sur de multiples plateformes dont : Homoromance éditions, Amazon, Fnac, booknode, kobo, librairie Leclerc, ou encore sur mon site internet bien entendu.

“UNE RENCONTRE”

roman une rencontreComment recouvrer goût en la vie, quand on a tout perdu ? A-t-on besoin d’un élément déclencheur ou a-t-on seulement besoin d’une rencontre inopinée ?

Venez le découvrir…

3 Replies to “Découvrez les coulisses de l’écriture du roman “Une rencontre””

  1. Aurore Sibret says:

    Merci du partage, très belle découverte effectuer.
    La chanson de Christina Peri est vraiment magnifique je confirmes cette chanson me suit partout même si je ne comprends pas l’anglais elle est juste wouah l’autre en revanche je ne connais pas c’est à découvrir merci beaucoup

    Répondre
    1. Audrey says:

      Une magnifique chanson pleine d’amour et d’espoir. Vous pouvez, si vous le souhaitez, découvrir la traduction de la chanson sur internet. Merci à vous pour m’avoir lu.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.