ATTENTION : ceci est une annonce importante sur la suite de mon aventure !

Bonjour à tous !

Je voudrais vous faire part d’une grande décision. Aujourd’hui, je vous l’annonce et vous explique le pourquoi !

Attention, pavé en approche…

Tout d’abord, je tiens à préciser que cette décision est très personnelle. Elle n’est donc pas la finalité d’un quelconque problème ou autre.

Depuis plus d’un an, j’ai vécu des mois sans écrire la moindre phrase, ni même un seul mot. Et des jours sans pouvoir vivre de ma passion correctement.

Comme certains l’ont remarqué lors de cette année passée, par plusieurs fois, je me suis totalement coupé des réseaux sociaux pendant certaines périodes, parfois courtes, parfois plus longues. Je me coupais du monde, des gens, pour oublier un tant soit peu ce qui m’arrivais, ce que je ressentais.

Pourquoi avoir fait une telle chose ?

Tout simplement parce que je suis une personne qui a beaucoup d’anxiété, de manque de confiance en soie, et surtout, qui se compare sans cesse aux autres écrivains. Et comme vous vous en doutez, cela n’est pas l’idéal pour être concentrée et être sereine lors d’une séance d’écriture.

Pendant cette période, je n’ai fait que m’auto-juger, me croire inférieur aux autres, et me penser bonne à rien dans mon domaine. Je me suis dénigrée si souvent que j’ai fini par le croire à un moment donné..

Heureusement, j’ai toujours été bien entourée. Et grâce à mes proches (qui se reconnaîtront), j’ai fini par ne plus le croire. Il me restait seulement une solution à trouver pour ne plus continuer dans cet engrenage néfaste.

Voilà donc pourquoi j’ai pris la décision de me lancer …

… en auto-éditions !

Et vous allez me dire quel est le rapport entre mes anxiétés et l’auto-édition ?

Simple. Je m’occuperai de tout, de A à Z, et cela m’occupera l’esprit. Je ne penserai pas à me comparer aux autres, car j’aurai autre chose en tête.

Et je le conçois, cela ne marchera peut-être pas ; peut-être aurai-je, encore et toujours, mes démons intérieurs. Mais, j’ai choisi cette décision en connaissance de cause. Je tente, pour le meilleur ou pour le pire. C’est donc murement réfléchi.

Je sais que rien ne sera facile, que la tâche s’annonce même ardue, mais j’ai l’envie et le besoin d’essayer. Dans la vie, si l’on n’essaie pas, on n’y arrivera pas. Alors oui, je vais peut-être tomber de haut, voir que cela ne marche pas, mais j’aurai essayé au moins. Au contraire, cela marchera peut-être aussi. Je ne sais pas, mais je vais mettre tout mon cœur à l’ouvrage, c’est une certitude.

Ainsi, je tiens aussi à préciser que mes trois premiers livres seront toujours en ventes chez Homoromance Éditions ; et que, si un jour j’arrive à faire face à mes anxiétés, je retournerai publier, sans l’ombre d’un doute et avec plaisir, chez Homoromance. Tout simplement, car, sans eux, je n’en serai pas là ; ici, à vous parler.

Voilà ma décision et les explications qui en découlent. Je me sentais aujourd’hui le devoir de vous en parler. Non pas par obligation, seulement car vous avez le droit de savoir ce qui se passe aussi.

Ce chemin s’annonce fastidieux, long, et semé d’embûches, mais je suis prête. Plus que prête, même.

J’espère que vous serez présent(e)s pendant cette nouvelle aventure, celle qui m’attend et me tend les bras. Si tel n’est pas le cas, ce ne sera pas grave. J’aurai essayé, et c’est bien là le principal, non ? 🙂

Merci à vous, pour ce que vous m’offrez chaque jour. Et à très vite pour de nouvelles aventures littéraires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.