EVENEMENT : une première réussie pour le Petit Salon du livre lesbien !

Certains doivent certainement se le demander : qu’est-ce que le petit Salon du livre lesbien ?

Il y a quelques mois de cela, le monde littéraire LGBT+ a appris avec une certaine tristesse que les organisateurs du célèbre salon du Livre Lesbien ont décidé de faire une pause, et donc, qu’il n’y aurait pas de nouvelle édition pour l’année 2019. Et que serait Paris sans son Salon LGBT+ ? Une ville dénuée de fierté !

Comment est né “Le petit Salon du livre lesbien de Paris” ?

C’est donc dans ce cadre, que ma maison d’édition, Homoromance Editions, a contacté les organisateurs du Salon du Livre Lesbien et a décidé par la suite de créer un nouveau salon : Le petit Salon du livre lesbien de Paris. La fête littéraire LGBT+ pouvait commencer !

Débutons par le début ; ma venue en terre parisienne ! Une fois n’est pas coutume, le voyage pour rejoindre la capitale est rempli de mésaventures entre le TGV en retard, le taxi qui ne me dépose pas au bon endroit et l’hôtel qui n’a ni ascenseur ni climatisation ; et où je dois monter trois étages avec une valise de 33 tonnes – oui, oui, je vous assure ! Quarante exemplaires dans une seule valise, cela pèse lourd – ! Je suis presque là à croire que l’âme de la ville de Paris ne m’apprécie guère.

petit salon du livre lesbien paris

Outre les péripéties du voyage, le week-end commence dès le vendredi soir avec des retrouvailles auteurs/lecteurs et une nouvelle rencontre avec une lectrice pour ma part. Une soirée lourde en termes de températures, mais rafraîchissante dans le déroulement. Le stress du lendemain baisse peu à peu et fait place au bonheur d’être là ; entourée de personnes formidables avec lesquelles je peux parler de tout et de rien ; surtout de littérature, à vrai dire !

Le lendemain suit la même logique que la veille au soir. Dès le matin, je retrouve des lectrices pour un petit déjeuner improvisé dans une ambiance bonne enfant et digne d’un film top secret par la suite lors de la fabrication des cadeaux auteurs ; privilège, quand tu nous tiens ! À la suite de quoi, je rejoins une lectrice dans un bar avec celles du matin. Une nouvelle rencontre avec une lectrice à qui je parle énormément sur les réseaux sociaux, mais qui, légèrement timide, a besoin d’être « rassurée » avant le Salon et avant de voir toutes les autres auteures présentes. D’après ses propres dires ; j’ai réussi ma mission ! Rien ne peut me rendre plus heureuse que de savoir cela !

Le midi, avec les mêmes personnes que la veille, quasiment, mise à part une nouvelle lectrice qui me suit depuis mes débuts et que je prends énormément de plaisir à rencontrer, nous mangeons au restaurant pour nous détendre une dernière fois avant le salon. Car, oui : bien que je ne montre jamais le stress présent en moi, et que je me permets même de rassurer certaines lectrices, n’en reste pas moins qu’intérieurement, c’est toujours la panique qui s’installe lors de l’approche d’un salon, et ce, bien que celui-ci soit mon 10e salon/séance de dédicaces.

Après le repas, avec ma collègue auteure, est venu le temps de rejoindre le bar où se déroule le salon l’après-midi. Nous avons donc retrouvé le bar situé à exactement 20 mètres de là où nous mangions quelques instants plus tôt. Après avoir salué les auteurs déjà présents ainsi que les propriétaires du bar, la suite est à la préparation. Qui dit préparation, dit : minutie et rigueur ! Tout doit être prêt et en place lors de la venue des premiers lecteurs… Et dès lors, le salon peut commencer !

Que la fête commence !

Le petit Salon du livre lesbien paris

Le stress est alors à son comble lorsque la première lectrice vient à moi. Mais très vite, le stress diminue, la conversation débute, les anecdotes aussi et les retours de lectures font de ce moment, un instant délicieux, fantastique même. Qui a-t-il de meilleur que de pouvoir discuter en réel avec des lecteurs avec qui l’on parle sur les réseaux sociaux depuis des mois ? Rien. Pour certains, je les retrouve pour la seconde fois, pour d’autres, c’est une première rencontre. Mais pour moi, il n’y a pas de différence. C’est un bonheur de retrouver les lecteurs déjà rencontrer lors d’anciens salons, et c’est une joie de découvrir les autres lecteurs, de les rencontrer enfin après des mois à discuter.

La séance de dédicace de mon nouveau roman “Jeu, set et love” est l’une des meilleures que j’ai vécue jusqu’à ce jour, malgré la chaleur caniculaire. Les lecteurs ne désemplissent pas la pièce, l’ambiance est superbe et les rencontres, merveilleuses. Les photos n’ont de cesse de crépiter tout au long de l’après-midi, et les dédicaces aussi ; mon poignet douloureux s’en souvient encore aujourd’hui ! Mais qu’importe la douleur, c’est avec plaisir !

Le soir même, un repas entre auteures et un dernier verre – un énorme verre – avec les derniers lecteurs présents dans la capitale sont venus terminer cette magnifique journée

Une première édition parfaite !

Le premier salon du petit livre lesbien a donc été une franche réussite ! Les lecteurs étaient au rendez-vous malgré la désillusion survenue le mois précédent, l’ambiance était fantastique, et ce, malgré la promotion moindre. Mais qu’importe ce dernier fait ? Tout était parfait !
Le lendemain, même ma rencontre avec l’Allemand qui m’a « obligé » à parler anglais de bon matin n’a pu venir entacher ma bonne humeur sur le retour. Je venais de vivre un sublime week-end !

Je souhaite, une nouvelle fois, remercier les lecteurs qui sont venus : sans vous, rien ne serait possible ; aux auteurs présents ; au bar Ouf pour leur accueil, et leur organisation de la salle malgré la chaleur qui s’est invitée ; ainsi qu’à Homoromance Editions pour la création de ce salon.

Je tiens à préciser que cet article ne rassemble que mon vécu personnel et mes ressentis. Chacun a vécu cet événement différemment, pour sûr.

Et vous, étiez-vous présents ? Si oui, comment l’avez-vous vécu ?

One Reply to “EVENEMENT : une première réussie pour le Petit Salon du livre lesbien !”

  1. Aurore Sibret says:

    Magnifique témoignage, contente que malgré toutes les péripéties tout ce soit bien passer que tu as passer de très bons moments, merci de nous les partager.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.