Littérature LGBT : pourquoi la romance plaît-elle autant ?

Aujourd’hui, je me penche sur les genres littéraires LGBT+. Ils sont les mêmes que la littérature dite : « hétérosexuelle », pourtant, certains pensent que la romance pure LGBT+ a plus de succès que n’importe quels autres genres. Est-ce véridique ? C’est ce dont je vais vous parler aujourd’hui…

Souvent, j’entends que la romance est le genre préféré des lecteurs. J’ai donc eu l’idée de demander l’avis à plusieurs lecteurs (des lecteurs LGBT+, mais aussi des hétérosexuels lisant des romances entre femmes). Je leur ai posé la question la plus simple qui soit : qu’est-ce qui vous plaît dans une romance pure ?

Et ce qui en ressort est unanime ! La romance fait rêver ; elle est plus réelle, plus proche de la réalité et touche donc plus les lecteurs. Les lecteurs – non représentatif de tous les lecteurs, puisque j’ai seulement pris la réponse de quelques lecteurs – s’identifient plus à un personnage qu’avec n’importe quel autre genre littéraire. Ils aiment pouvoir se dire : moi, j’aurais plutôt agi ainsi et non, comme le personnage.

D’ailleurs, ils apprécient également de pouvoir continuer à faire vivre les personnages des romans dans leur imagination ; et même se dire : je devrais suivre l’exemple de telle ou telle héroïne. Éloignée, ou non, de la réalité, la romance plaît et fait rêver tous les âges. Pour certains, elle renvoie même au vécu du lecteur ou du moins, ce qu’il aimerait vivre. Finalement, elle joue avec les émotions et sentiments des lecteurs. Et pour certains d’entre eux, elle permet également de ressentir la différence entre la sensualité entre deux femmes et celle entre un homme et une femme.

Vos avis sur la romance !

Pour vous montrer un peu mieux, voici certains retours des lecteurs questionnés :

« Alors, j’aime la romance pure, car elle fait rêver. J’aime les histoires entre femmes (bizarrement, je ne lis pas trop de romances hétéros ; j’avais lu les trucs genre : Twilight à l’époque).
Les histoires entre femmes ont quelques choses… d’électriques. J’aime ressentir comment un auteur fait retranscrire la sensualité ; si particulière à ces relations… j’aime la dualité entre les 2 femmes, bien qu’elles aient le même sexe, y’en a toujours une qui a un caractère bien différent et j’aime cette dualité. »

« Je crois que j’aime la romance pure quand elle est bien écrite… quand les sentiments sont là car je suis une éternelle amoureuse de l’amour avec un grand A…. j’ai besoin de ressentir l’amour, la passion… En fait, j’aime ce moment où tout commence : le désir, les papillons dans le ventre, le désir.. »

« J’aime lire la romance pure, car, pour moi, c’est plus réel, et cela peut arriver même si c’est une histoire. Cela me touche plus »

« La romance pure, parce que j’aime parfois les belles histoires. Et surtout, plus dans la difficulté, car ça rend la romance encore plus forte et belle »

« J’aime les histoires romancées qui font un peu rêver, j’aime aussi ce qui est plus proche de la réalité dans une romance. J’aime savoir m’identifier à un personnage et essayer de me dire : moi, j’aurais agi comme ça. »

« Étant célibataire, le fait de lire de la romance pure me permet d’avoir espoir qu’un jour moi aussi, j’aurais le bonheur d’avoir quelqu’un dans ma vie. Cela me permet de lire et d’apprécier ce qui touche à la communauté LGBT+. »

Littérature LGBT

Mais alors, est-elle le genre préféré des lecteurs ?

Eh bien, si l’on en croit le dernier sondage réalisé sur le groupe : le café de l’Homoromance (un groupe sur Facebook mise en place par la maison d’Édition Homoromance Édition), non ! La romance n’est pas le genre littéraire préféré des lecteurs ! Loin de là même !

Après quelques recherches et quelques calculs mathématiques (je suis bien une littéraire, c’est une certitude !), j’ai donc mis en place, sous forme de pourcentage, les choix des lecteurs ayant répondu à ce sondage. Au total, 198 personnes, hommes et femmes, ont répondu au sondage (oui, je me suis bien « amusée » à tout compter…) Et sur 341 votes (certains sur les 198 personnes ont voté plusieurs fois), ce n’est pas la romance qui sort vainqueur. Mais bien le fantastique/fantasy avec environ 21 %.

Mais plus encore, ils ont été environ 19 % à voter pour les thrillers/policiers qui arrivent en seconde position. Et la romance dans tout ça ? Eh bien, elle arrive en troisième place avec seulement 16 % de voix environ. Vient ensuite la science-fiction avec 10 % ; puis, ceux qui aiment tous les genres avec 9 % ; les romans historiques avec 6 % ; les comédies avec 5 % et des brouettes ; le suspense avec 5 % aussi ; le dramatique avec 4 % ; le western avec 1 % ; et enfin, la poésie avec 0,29 %.

Bien évidemment, si nous prenons en compte que certains aiment tous les genres (9%), nous pouvons donc considérer que 25 % des personnes qui ont voté lors du sondage aiment la romance (16% pour la romance et 9% pour tous les genres). Mais dans ce cas, on devrait aussi rajouter les 9% de votes dans le fantastiques/fantasy et dans les thrillers/policiers. Ce qui veut donc dire que le classement ne changerait aucunement et resterait ainsi.

And the winner is …

En résumé, contrairement à ce que certains pensent, non, la romance n’est pas le genre préféré des lecteurs ! Elle est aimée, pour sûr, mais elle n’est pas ce que les lecteurs préfèrent lorsqu’ils lisent des livres LGBT+.

Tout ça pour en revenir à un fait essentiel : chacun a ses propres goûts littéraires et ils ne doivent pas être jugés ; par personne d’ailleurs !

Et là, vous vous demandez surement quelle est la finalité de tout ceci ? Elle est simple ! Cet article a pour but de démontrer que, peu importe, les choix ou les préférences de chacun, rien ni personne n’a le droit de forcer ou de venir se moquer d’un lecteur qui n’a pas les mêmes envies littéraires que nous. J’ai eu cette désagréable expérience il y a quelques jours, et la conversation qui en a découlé dans ma tête m’a permis de mettre en place cet article.

Pour finir, lisez ce que vous désirez ! La lecture est un droit pour chacun et, cette dernière se doit d’être chérie à tout prix !

One Reply to “Littérature LGBT : pourquoi la romance plaît-elle autant ?”

  1. sibret says:

    Magnifique et oui la lecture est au gout de chacun, j’ai eu moi aussi une mauvaise expérience parce que je lisais des romans lesbiens mais j’ai donner mes arguments et leurs et répondu tant que vous n’avez pas essayer vous ne pouvez pas me juger chacun à ses choix et comme ont dit chez moi ” les goûts et les couleurs ne se discutent pas” Merci Audrey pour ce super article bravo

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.